Josh Barnett fait ses débuts au Bellator MMA en décembre 20 à Hawaii

Josh Barnett est un combattant japonais bien-aimé qui suit le MMA et est l’un des rares membres de la Fierté encore en activité. L’Américain a été choisi pour diriger la carte Bellator MMA à son retour de franchise à Hawaii, un événement destiné à honorer les Forces armées américaines, avec ses amis et sa famille. Le spectacle aura lieu à la Neal S. Blaisdell Arena à Honolulu le vendredi 13 décembre, 20.

Ce sera les débuts de l'ancien champion des poids lourds UFC dans l'organisation de cartes appartenant à Viacom, promu en partenariat avec USO et qui sera le deuxième événement annuel de Bellator: «Salute les troupes».

Selon les partisans du MMA "Hardcore", le problème de ces événements pour les troupes (avec tout le respect qui leur est dû) est qu’elles ont plus de temps pour "saluer" que pour se battre. Toujours selon eux, l'intervalle entre les combats est absurdement long, ce qui rend l'événement fatigant à suivre.

Fait intéressant, l'émission fait partie d'un week-end avec deux événements Bellator MMA inclus dans la semaine de combat d'événements spéciaux à Hawaii, le 50ème et dernier des États représentés sur le drapeau américain.

Josh n'est pas étranger non plus à la base de fans dédiés MMA d'Hawaii, puisqu'il s'est battu pour la promotion régionale hawaïenne appelée Superbrawl sur 1999 et 2000, où il a battu son compatriote légendaire Dan Severn, entre autres.

Un des plus gros poids lourds de tous les temps, Barnett fera son retour dans les compétitions de MMA, un mode qui n’a pas combattu depuis son duel contre Andrey Arlovsky à l’UFC le 2016 de septembre. Depuis lors, il est resté actif dans le domaine des sports de combat, participant à des événements de soumission, promouvant et se produisant lors de ses propres événements de lutte (c'est ainsi que Telecatch est connu à Sao Paulo) et travaillant comme commentateur pour New Japon Pro Wrestling.

Barnett a une fiche MMA de victoires 35 et de défaites 8 lors d’événements tels que Strikeforce, Pride, UFC, K-1, Pancrase et Affliction, où il a amassé des victoires sur des athlètes de la taille du Dan Severn (2x) susmentionné, Semmy Schilt (2x), Randy Couture, Mark Hunt, Antonio Rodrigo Nogueira, Pedro Rizzo, Sergei Kharitonov, Frank Mir, Roy Nelson et Andrei Arlovski.

Votre adversaire dans le combat principal de l’événement 20 de décembre sera le Brésilien Ronny Markes. Venant de Natal-RN et se battant professionnellement depuis 2007, Ronny rejoindra Bellator MMA après les combats mondiaux 26, dont trois victoires en UFC.

Markes compte un cartel avec 19 victoires et 7 défaites en MMA et vient d'une victoire technique de knock-out contre Sigi Pesaleli dans le "PFL" en Juin de 2019 et peut maintenant ajouter un autre combattant de renom à sa liste d'opposants, une liste qui comprend Des noms tels que Yoel Romero, Thiago Santos, Aaron Simpson et Paulo Filho.

Une curiosité est que le potentiel en compétition dans la catégorie 83kg ait combattu 93kg lors de ses derniers combats, mais il est maintenant supposé qu'il pourrait même être supérieur à 100kg.

Déjà le lendemain, 21 décembre (samedi), le combat entre Ilima-Lei Macfarlane (États-Unis) et Kate Jackson (Royaume-Uni) mènera à la tête du «Bellator HAWAI'I» sur le même site.

Mais qu'en est-il de vous, cher lecteur?
A quoi ressemblera le début de Bellator MMA de Josh Barnett? Êtes-vous surpris par le choix d'un adversaire pour vos débuts en promotion?
Une chose dont nous sommes sûrs ... Quelqu'un va être bossé.

* Texte du collaborateur Oriosvaldo Costa. | Écrit en 07 / 11 / 2019