Les Etats-Unis continueront à imposer des sanctions à quiconque achète du pétrole iranien ou mène des affaires avec les Gardiens de la révolution iraniens et aucune exemption pétrolière ne sera réémise, a annoncé dimanche un responsable américain.

Les exportations de pétrole de l'Iran ont été réduites de plus de 80% en raison des sanctions ré-imposées par les États-Unis après le départ du président américain Donald Trump de l'accord nucléaire iranien 2015 avec les grandes puissances mondiales.

"Nous continuerons à faire pression sur l'Iran et, comme le président [Trump] l'a déclaré, le pétrole iranien ne fera l'objet d'aucune renonciation", a déclaré à la presse le sous-secrétaire américain au Trésor pour le terrorisme et les renseignements financiers.

Mandelker a ajouté que les ventes de pétrole iranien avaient subi un "sérieux plongeon" sous la pression américaine.

Depuis l'abandon de l'accord nucléaire, le qualifiant de détourné au profit de l'Iran, Trump a repositionné les sanctions pour étrangler son commerce vital de pétrole et contraint Téhéran à accepter des limites plus strictes pour son activité nucléaire, à restreindre son programme de missiles balistiques et à mettre fin à ses activités. soutien aux forces de substitution dans l'Est-Est.

source: Reuters

Annonces
Dans cet article

Laisse un commentaire:

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Apprenez comment vos données de feedback sont traitées.